27 février 2007

Paranoïa

Je lui en veux. Parce qu'à cause de lui j'ai brisé une promesse que je m'étais faite. Pour lui, j'ai brisé cette promesse en croyant que je pouvais m'adonner à son amour sans souffrir. Je crois qu'au fond, son unique job, c'est de me foutre au fin fond ma putain de naïveté et moi.
Parait-il qu'il m'aime. Il me dit qu'il en est dépendant, peut-être. Moi j'étais dépendant d'autre chose, certes. Ça en restait de la dépendance. Pour lui j'ai sacrifié cette dépendance. J'ai foutu au feu un petit brin de réconfort en espérant gagner au change. Au final, je le suis. Mais juste deux fois sur trente-six mille.
Et moi, comme Domino, je m'étais promis de ne plus m'investir sur le plan émotionnel.
Et moi, comme un petit enfant, j'en suis à le supplier de ne pas me faire regretter d'avoir renoncer à ma promesse. Tout ce que je lui demande, c'est une preuve. Une preuve de son amour pour moi.
Mais je crois que j'en demande trop...
Alors allez tous vous faire foutre...

Posté par deathapple à 22:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Paranoïa

Nouveau commentaire